QU’EST-CE QUE LE CONTRAT D’APPRENTISSAGE ?

Contrat de travail établi entre un employeur et un apprenti, le contrat d’apprentissage peut être à durée limitée (CDD) comme à durée indéterminée (CDI). L’apprenti devient un salarié comme les autres. Il bénéficie des mêmes droits et il est soumis aux mêmes obligations.
Le contrat d’apprentissage offre une formation en alternance dans une entreprise. Elle est effectuée sous la responsabilité du maître d’apprentissage et au sein d’un centre de formation appelé CFA sur une durée de 1 à 3 ans. La formation propose donc des connaissances théoriques et pratiques par un enseignement général, professionnel et technologique. Le reste du temps, l’apprenti travaille en entreprise où il applique ce qu’il a appris en centre de formation. Le but est que l’apprenti obtienne un diplôme ou un titre professionnel qui lui offrira une qualification professionnelle.

Qui peut prétendre au statut d’apprenti ?

Ce système en alternance est ouvert aux personnes âgées de 16 à 29 ans en général. L’âge maximum peut atteindre 30 ans dans certaines régions. Cependant, il existe des dérogations pour les personnes qui préparent un diplôme qui serait plus élevé, pour les personnes handicapées ou celles qui portent un projet de création ou bien de reprise d’entreprise exigeant ce diplôme.
Les entreprises pouvant établir ce type de contrat doivent relever des secteurs, commercial, artisanal, industriel ou agricole. Cela peut être aussi dans le public, les associations ou chez des professionnels en libéral.

Déroulement et durée de la formation

Cette formation en alternance peut avoir une durée de 1 à 3 ans.
Le nombre d’heures passées au centre de formation dépend du diplôme préparé. Ainsi un CAP qui dure 2 ans comportera 800 heures. Pour un bac pro, ce sera 1850 heures et 3 ans de formation. Si la personne échoue à l’examen, il a la possibilité de prolonger son contrat encore une année. Une formation est possible par un enseignement à distance.

Conditions de travail et rémunération lors du contrat d’apprentissage

L’apprenti(e) reçoit un salaire dont le montant dépend de son âge et de son année de formation. Ainsi, les étudiants en alternance peuvent obtenir un salaire de 25 à 78 % du SMIC au minimum (pour les contrats conclus jusqu’au 31 Décembre 2018) et de 27 à 78% du SMIC (pour les contrats conclus à partir du 1er janvier 2019).
L’État et la Région peuvent apporter des aides financières par le biais d’une indemnité compensatrice qui s’élève à minima à 1000 euros par an.
La durée de travail est fixé à 35 heures par semaine comme les autres salariés.
Cependant l’apprenti(e) de moins de 18 ans bénéficie de certains aménagements : pas de travail de nuit, pas plus de 8 heures par jour, pas de travail les jours fériés. Le travail à temps partiel n’est pas possible.

Le contrat d’apprentissage permet donc d’obtenir un diplôme en alternance en étant en situation de travail, tout en recevant un salaire.

 

LES MISSIONS DU MAITRE D’APPRENTISSAGE

Le maître d’apprentissage est l’interlocuteur privilégié de l’apprenti(e) au sein de l’entreprise d’accueil.

Il doit remplir plusieurs missions :

  • S’assurer de l’intégration de l’apprenti(e) : il lui fait découvrir l’entreprise, les différents services, les membres de son équipe de travail,
  • Le familiariser avec le lieu de travail : les équipements, les méthodes de travail,
  • Organiser le poste de l’apprenti(e), décrire très clairement les tâches qui lui sont confiées,
  • Prendre de son temps pour l’encadrer dans son activité,
  • Contribuer à la bonne acquisition des connaissances et des compétences requises pour l’obtention du diplôme préparé par l’apprenti(e) : l’aider à améliorer ses performances, à acquérir les savoir-faire essentiels, à gagner en autonomie, et à saisir les enjeux du métier dans sa globalité.
  • Assurer la liaison avec le CFA, et suivre l’évolution de la formation de l’apprenti(e) (parcours, résultats aux examens, etc.).

Évaluer l’apprenti(e) et adapter son travail dans l’entreprise en conséquence.

NOS FORMATIONS

CAPa Métiers de l’agriculture

Le titulaire de ce diplôme exerce les activités suivantes : travaux d’opération culturale, soins et reproduction du troupeau, utilisation des matériels et équipements, principes de sécurité. Avec cette première expérience il est permis à l’apprenant de poursuivre ses études vers un Brevet Professionnel.

CAPa Jardinier Paysagiste

Le titulaire du CAPa Jardinier Paysagiste exerce les activités suivantes : implantation et entretien des gazons, plantation et taille des arbres et arbustes, installation de dallages, construction de murets… Avec cette première expérience ce diplôme permet à l’apprenti de continuer vers un Brevet Professionnel Aménagement Paysager.

CAPa SAPVER
Services aux Personnes et Vente en Espace Rural

Le titulaire d’un CAP SAPVER exerce dans des structures liées aux services, à la personne ou à l’accueil ou dans des structures liées à l’accueil et/ou à la vente. Il donne une première expérience et permet au jeune de continuer ses études vers un Bac Professionnel.

BP Aménagements Paysagers

Le titulaire du Brevet Professionnel Aménagements Paysagers devra organiser le travail des personnels, les travaux paysagers et conseiller l’usager pour la création d’un jardin paysager.

BP REA
Responsable d’Exploitation Agricole

Ce diplôme donne une capacité professionnelle agricole pour préparer l’apprenant à un projet d’installation agricole et à l’exercice du métier d’agriculteur ou de salarié hautement qualifié.

CS Transformation et commercialisation des produits fermiers

Formation technique et pratique de niveau IV qui permet d’organiser la transformation et la commercialisation des produits fermiers dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité sanitaire des aliments.

CS Arboriste Élagueur

Les arboristes-grimpeurs ou élagueurs, mènent des actions dans et sur les arbres. Ils agissent en intégrant les connaissances en arboriculture, les mesures de préservation et de protection des arbres, ainsi que les règles de sécurité.

CS Constructions Paysagères

Le titulaire de ce diplôme peut concevoir et effectuer des travaux de constructions paysagères tels que la maçonnerie, le travail du bois, du métal, de voiries et de divers réseaux… Mais aussi, de valider la conduite d’engins sur des travaux de nivellement, de profilage (passage de CACES) …

BTSA PA
Productions animales

Ce diplôme permet de s’installer comme exploitant ou d’intervenir en qualité de technicien, conseiller, animateur, technico-commercial, contrôleur … ou de poursuivre ses études jusqu’au niveau ingénieur. Zootechnie, biologie-écologie, conduite d’élevage et innovations techniques sont les bases de cette formation.

BTSA APV
Agronomie Productions Végétales

Ce technicien supérieur intervient dans le conseil agricole, l’aide technique, la production végétale de plein-champs, l’expérimentation, la recherche et la commercialisation d’agrofournitures. Il s’inscrit aussi dans les techniques d’agroécologie modernes.

BTSA STA
Sciences et Technologies des Aliments

Le Titulaire de ce diplôme exerce son activité dans les entreprises industrielles ou artisanales de fabrication de produits alimentaires. Il organise la production depuis la fabrication jusqu’au conditionnement. Il planifie le travail au sein de son équipe et contrôle les équipements et la qualité des produits.

BTSA ANABIOTEC
Analyses Agricoles, Biologiques et Biotechnologiques

Le technicien ANABIOTEC peut exercer son activité dans les laboratoires d’analyses et de contrôle, de recherche et développement, dans les domaines de l’industrie agroalimentaire, de l’industrie chimique et pharmaceutique, biologie médicale, analyses de l’eau et vétérinaire.

BTSA DATR
Développement, Animation des Territoires Ruraux

Le titulaire de ce diplôme a en charge la gestion des projets, les diagnostics de territoire, la coordination des partenaires. Il exerce dans les secteurs du social, des loisirs, de la culture du développement rural, du tourisme vert, de l’environnement et de l’agriculture.

BTS Technico-commercial
Produits alimentaires et boissons

Le titulaire de ce diplôme mobilise des compétences en technique produit ainsi qu’en négociations et relations commerciales.

BTS Technico-commercial
Jardins et végétaux d’ornements

Le titulaire de ce diplôme mobilise des compétences en technique produit ainsi qu’en négociations et relations commerciales.

LICENCE PRO
Agroressources et environnement – Valorisation des produits

Étude et accompagnement dans la mise en place d’un projet de développement de produits dans le secteur agricole, artisanal et agroalimentaire. Le titulaire de ce diplôme communique pour assurer la vente de produits locaux en circuits courts et prend en compte les techniques de développement durable.

LICENCE Optimisation Énergétique des Entreprises Agricoles

À l’issue de cette formation, le titulaire sera amené à auditer, conseiller, installer et mettre en œuvre ses compétences sur les énergies renouvelables, les énergies vertes, la méthanisation, et la transition énergétique en agriculture.

INGÉNIEUR AGRONOME

Dans des secteurs agricoles en évolution, le développement d’exploitations de grande valeur technologique, financière et humaine fait émerger un besoin de formation de jeunes cadres repreneurs d’entreprises, auxquels les chefs d’entreprise souhaitent transmettre leur expérience et leurs compétences.

AGENDA

FOCUS

  • Information Covid

    En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, nos établissements sont fermés aux apprenants. En revanche, nos équipes sont toutes mobilisées pour permettre la continuité pédagogique et l’information. Il … En savoir plus...
X